Forum : Arts Pluriels Généralités
Message de parishiphop (06 Juin 2013 à 15:46:05)

PARIS HIP HOP CAMPUS | Graffiti vs Pub : quelle société urbaine pour demain ?

Le monde se connecte par des liaisons de communication de plus en plus rapides (avions, web et réseaux sociaux), de ce fait, on assiste pour la première fois à l’émergence d’une culture « mondiale ». Par ailleurs, l’urbanisation atteint des sommets - « aujourd’hui, nous sommes tous des urbains ». L’industrie des produits et des services et, avec elle, la société de consommation se développent aux quatre coins du monde. Dans ce contexte, les cultures urbaines, dont le Hip Hop, se sont répandues partout. Si les Etats-Unis et la France apparaissent comme les fers de lance de la culture graffiti, c’est l’ensemble de la planète qui est aujourd’hui partie prenante de son développement et sa propagation. Désormais graffitis et publicités s’entrechoquent et se mêlent visuellement dans l’espace urbain. L’un est transgressif, l’autre hyper-normatif !

La publicité a pris sa place en ville, elle est omniprésente et accompagne toute cette mécanique consumériste. Si globalement, elle reste informative, elle s’appuie de temps en temps sur le geste artistique. Les publicitaires s’imprègnent même de l’esthétique Hip Hop. Il devient de plus en plus courant de découvrir du graffiti sur les affiches publicitaires !

La culture « graffiti » est également présente partout et prend investit aussi les murs des villes pour exprimer des messages. Elle vient « concurrencer » la publicité ! Mais les artistes n’ont a priori rien à vendre. Que veulent-ils communiquer ? Pourquoi interpellent-ils les habitants des villes ? Quel(s) but(s) poursuivent-ils ? Comment cohabitent ces deux expressions visuelles dans la ville et aux quatre coins de la planète ?

Que proposent les graffeurs ou les taggeurs aux femmes et hommes de nos villes ? La liberté, la rébellion ou le désir d’expression ? La revendication quasi politique par l’expression de messages précis ou tout simplement la générosité d’un geste artistique envers le passant fermé sur lui-même ? Cette forme d’expression visuelle qui « recouvre » les murs de nos cités aux côtés des espaces publicitaires reflète t-elle un nouveau rapport créatif à la ville ?

Artistes graffitis internationaux, artistes français globes-trotteurs et chercheurs viendront témoigner de leurs approchent et partager leurs points de vue.

Pendant les débats, projection des photos de Renaud Degon sur l’expérience complice et réussie entre les taggeurs, la Mairie du 20 art. et la Ratp pendant plus d’une année. Des expressions très variées de tags et de graffitis réalisés sur des centaines de mètres du mur du dépôt de la Ratp rue des Pyrénées / rue de Lagny à Paris 20e.

Intervenants :
DOCTA : graffeur sénégalais et organisateur du festival « Festigraff » à Dakar
RASTY : graffeur sud-africain
CURIO : graffeur sud-africain
MARKO 93 : graffeur et lightpainteur
dA cRuZ : graffeur
LAZOO : graffeur

Lieu : Gaîté Lyrique
Date : 04 juillet
Horaires : 18h30 – 20h00
Entrée libre
Infos sur : www.paris-hiphop.com/agenda/culture/u/paris-hip-hop-campus-2013-07-04

Conférence diffusée en direct (live streaming) sur le site internet de la Gaîté Lyrique : www.gaite-lyrique.net/gaitelive





Si vous souhaitez intervenir vis à vis de ce message,
alors créez votre propre message qui sera associé au fil de discussion.

Messages associés :

aucun

Créez votre message :

Votre Nom:
Votre E-mail:

Titre:

Le texte de votre message:


Lien site Internet (optionnel):
Nom du site (oblig. si lien):
Image jointe (optionnel):

J'ai pris connaissance de la charte et j'en accepte les conditions.

TOP ? Cherchez Messages associés Créez votre
message
ACCUEIL